Réagissons!





C’est l’islam, M. Amode, qui pose problème à notre démocratie !





 

Le JIR vous accordait il y a peu une interview fleuve intitulée « Les valeurs islamiques ne posent aucun problème à notre démocratie" (mercredi 3 août 2016).

Tout d’abord, quelles sont ces valeurs intrinsèquement islamiques ?

Elles n’existent pas !

Les valeurs les plus anciennes sont juives et résumées dans le Décalogue.

Jésus-Christ a ajouté une onzième valeur : « Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent ».

Un valeur piétinée par l’islam qui affirme qu’Allah est le maître de la vengeance (Coran V, 95) et qui prône la loi du talion (II, 178).

Les musulmans vont même jusqu’à insulter Dieu en prétendant que c’est Lui qui les enjoint de ne pas fréquenter juifs et chrétiens (V, 51) et même d’exterminer violemment tous ceux qui ne veulent pas adhérer à l’islam (V, 33).

Pour justifier pleinement leurs ignobles forfaits, ils vont même jusqu’à prétendre que c’est Allah ou le prophète Mohammed qui les leur commandent.

C’est ainsi que les musulmans justifient le crime « d’honneur », la lapidation, l’amputation des membres, l’égorgement, la décapitation, la noyade, brûler vif des personnes, la crucifixion, la polygamie, la pédophilie, l’esclavage, la castration des esclaves mâles, les attentats suicides et le mensonge.

Quelle funeste panoplie pour propager en bonne conscience l’islam !

Lequel ne s’est jamais établi quelque part sans l’usage du cimeterre. Jamais !

Oui, M. Amode, c’est bien l’islam qui est incompatible (totalement incompatible) avec notre Constitution française, nos valeurs occidentales et nos traditions culturelles.

L’islam nie un fait pourtant historique : la crucifixion du Christ (IV, 147).

L’Islam français comme réunionnais propage un ouvrage de mépris et de haine envers les juifs et les chrétiens, le Coran. L’Islam français devrait tomber sous le coup de la loi Gayssot. Nul ne devrait pouvoir s’arroger le droit de haïr au nom de « traditions » ou de prescriptions divines !

L’islam ne reconnaît pas aux Français musulmans le droit à la conversion.

L’islam, à La Réunion, répand le hâlal, une quintuple arnaque (oui, nous avons bien écrit « arnaque ») : intellectuelle, financière, spirituelle, commerciale et contraire au Code du travail français.

L’Islam réunionnais est en délicatesse avec la loi française en matière de mariage et de funérailles.

L’Islam local ne s’adapte toujours pas au bon goût français (et à la loi) en matière de vêtements.

Enfin (last but not least), il y a environ une centaine de musulmans radicalisés chez nous au dire de la préfecture, soit beaucoup plus proportionnellement que dans les Bouches-du-Rhône et infiniment plus que dans tous les autres Dom.

Il y a sans doute là matière à vous suggérer de prendre vos responsabilités.

Armand Gunet

« Réagissons ! »