Réagissons!




Au serviteur de l’Intérieur et des Cultes


 Monsieur le Ministre,

Permettez-moi d’abord de vous avouer mon incompréhension perpétuelle que votre ministère s’occupe tant de l’Intérieur que des Cultes.

L’Intérieur ne s’occupe-t-il pas notamment de traquer des bandits, des voleurs, des assassins, des braqueurs, des casseurs, des violeurs, des terroristes ?

Alors, les Cultes, quel rapport avec toute cette faune ?

Ne faudrait-il pas songer à associer plutôt les cultes à la culture ?

C’est en tout cas valable pour le christianisme qui a tellement marqué de son empreinte l’architecture, la peinture, la musique, la sculpture dans nos pays occidentaux.

L’avez-vous remarqué en assistant à la messe de Noël à Notre-Dame de Paris ?

Estimez-vous toujours qu’évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est « faire une lecture frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse » ou regrettez-vous ces propos grotesques ?

En parlant de cultes, je voudrais également vous dire mon exaspération à voir, en France, au XXIe siècle, une mythologie rangée au nombre des religions monothéistes.

Il n’y a que deux religions monothéistes en France : le judaïsme et le christianisme (catholiques, orthodoxes, protestants).

L’islam, pour sa part, est en même temps un système totalitaire et une mythologie car fondé sur un prophète dont l’existence est mythique.

Ledit prophète, Mohammed (Mahomet) aurait vécu en Arabie, au début du VIIe siècle, à La Mecque, ville qui n’existait pas encore de son vivant.

Il aurait reçu des révélations divines de la part d’un ange et ces révélations auraient été transcrites en arabe clair (autrement dit avec des points diacritiques) sur des omoplates de chameaux. Il est tout de même curieux que cette bibliothèque divine n’ait pas été conservée. Il est également étrange que ces révélations aient pu être faites en arabe clair car il n’existait pas encore à la mort du prophète en 632 ! C’est le nabatéen qui était utilisé alors pour l’écrit.

Les musulmans ne sont pas à deux contradictions près car bien qu’affirmant que le Coran, Parole incréée d’Allah suffise à la foi musulmane, ils font appel à des milliers de hadiths pour codifier leur vie.

Justement, ces hadiths sont des problèmes graves pour notre société française.

Mohammed y est présenté par les musulmans comme étant le beau modèle.

Or, un modèle est une personne à imiter.

Il a dit, il a fait : hadiths de Ibn Ishaq et Sahih Bukhari

Ce que le prophète a dit, l'islam commande à tous les bons musulmans de le répéter.

Ce que le prophète a fait, l'islam commande à tous les bons musulmans d'en faire autant.

 

Sahih Bukhari 7:62:64

"Le prophète (Mahomet) l'a épousé (Aisha) quand elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans, et alors elle est restée avec lui pendant neuf années (c'est-à-dire jusqu'à sa mort)."


Cette relation entre Mohammed et Aïcha sa femme-enfant (non formée) est extrêmement bien attestée par tout un ensemble de hadiths parmi les mieux attestés:

  • Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 64

  • Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, Numéro 65: elle avait six ans et il a consommé son mariage quand elle avait neuf ans

  • Sahih Bukhari 5:58:234

  • Abu Dawud 2:2116

  • Sahih Bukhari 5:58:236: Aicha était une fillette de six ans; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage

  • Sahih Bukhari 7:62:88

  • Abu Dawud 41:4915


Les hadiths renferment des conseils du divin prophète particulièrement idiots :


Boukhari, Vol. 7:747

"Mahomet a dit : Lorsque vous vous chaussez, mettez en premier votre chaussure droite et lorsque vous vous déchaussez, enlevez en premier la chaussure gauche."


Les hadiths font l’apologie de la torture, pratiquée déjà par le Prophète :

hadith, Sahih Bukhari 8:82:794

"Anas a relaté : Certains de la tribu d'Ukl sont venues chez le prophète (Mahomet) et ont embrassé L'islam. Le climat de Médine ne leur convenait pas, alors le prophète leur a ordonné de boire l'urine et le lait des chameau pour se soigner. Ils l'ont fait et ont récupérés de leur mal. Ils se sont détourné de l'islam et ont tué le berger des chameaux et sont partis avec les chameaux. Le prophète envoyé (certains) à leur poursuite et ainsi ils les ont attrapés et rapportés, et le prophète a commandé que leurs mains et jambes devaient être tranchées et que leurs yeux devraient être marqués au fer rouge et que leurs mains et leurs jambes coupées ne soient pas cautérisées, et ceci jusqu'à ce qu'ils meurent.

hadith Musulmans.234

"Le prophète (Mahomet) a dit : Alors va vers les personnes qui ne se joignent pas à la prière en assemblée et ordonne que leurs maisons soient brûlées...

Le Prophète a recommandé le meurtre, l’esclavage des femmes et la violence envers tous les non-musulmans, spécialement les juifs.

hadith, Sahih Bukhari 5:59:362

"Bani An-Nadir et Bani Quraiza ont combattu, alors le prophète (Mahomet) a exilé Bani An-Nadir et a permis à Bani Quraiza de rester. Il a alors tué leurs hommes et a distribué leurs femmes, leurs enfants et leurs propriétés parmi les musulmans, mais certains d'entre eux sont venus vers le prophète et il leur a accordé la sécurité, et ils ont embrassé l'islam. Il a exilé tous les juifs de Médine. Ils y avait des juifs de Bani Haritha et tous les autres juifs de Médine"

Ce hadith comme également un verset du Coran proclame la supériorité de l’homme sur la femme :

Al Hadis, Vol. 1, p. 215

"Omar a rapporté que le prophète (Mahomet) a dit : Aucun homme ne sera interrogé pour avoir battu son épouse."


Le hadith suivant fait l’apologie d’une vie sexuelle effrénée et de la polygamie :

Hadith :

«Le Prophète faisait une tournée conjugale auprès de ses épouses dans le seul temps d'une nuit et de la journée suivante, alors qu'elles étaient au nombre de onze.» «Il avait la force de trente hommes». Une teub non seulement sacrée mais une sacrée teub ! ! ! ! ! ! !

Tous ces textes ne sont pas seulement présentés comme des récits historiques, ils ont valeur d’exemples à mettre en pratique encore de nos jours dans tous les pays musulmans.

De plus (last but not least), le Conseil français du culte musulman ne reconnaît pas (depuis sa création par votre prédécesseur à la Place Beauvau) le droit fondamental en France à la conversion pour tout citoyen.

Comment pouvez-vous justifier qu’il y ait sur le territoire français deux lois : une pour les Français musulmans et une autre pour tous les autres Français ?

Comment pouvez-vous accepter que l’abattage hâlal, discriminatoire envers les Français non musulmans et illégal à La Réunion -car non dérogatoire et généralisé- soit source d’un profit non négligeable (des millions d’€ annuels) pour les caisses de l’islam en France ?

Comment pouvez-vous tolérer qu’à La Réunion le port des différents vêtements islamiques soit légion ?

Comment la France peut-elle admettre qu’un prophète à imiter par leurs chérubins soit présenté par les musulmans eux-mêmes comme un terrible guerrier, un assassin, un polygame, un pédophile, un violeur et un détrousseur de cadavres ?

Quel beau modèle, en effet ! ! !


Armand GUNET

Président

« Réagissons ! »

Sainte-Clotilde, le 1er janvier 2016


Post scriptum :

Monsieur le Ministre,

Permettez-moi d'ajouter qu'en France aucune milice musulmane ne doive se sentir autorisée à "protéger" des offices se tenant dans des lieux de cultes chrétiens ou juifs.

Ce genre de protection autodécrétée relève de la charia propre aux pays musulmans.

Est-ce à dire que la France est d'ores et déjà un pays musulman où c'est la charia qui règle les usages de la société où les chrétiens sont considérés comme des dhimis ?

Respectueuses salutations.